FAQ

Succession, remariage : qui hérite ?

Découvrez la qui hérite lors d’une succession ou d’un remariage avec Testamento.fr

En 2019, 728 000 familles en France peuvent être qualifiées de familles recomposées. Parmi elles, les remariages sont possibles et engendrent des questions relatives à la succession.

Succession, remariage : qui hérite ? 


Découvrez qui sont vos héritiers

Vous désirez savoir qui sont vos héritiers et comment se déroule une succession ? Vous pouvez réaliser, sur Testamento, sans aucun frais un Kit Info Succession.


Remariage, définition :

Le remariage concerne principalement deux situations. Il peut s’agir d’un second mariage contracté avec une autre personne à la suite de la dissolution du premier. 

Cela peut être également un remariage entre deux personnes déjà mariées ensemble. 
Seule la première situation sera prise en compte ici. 

Remariage : Droits du conjoint survivant

En présence d’enfants communs, l’article 757 du Code civil prévoit que le conjoint survivant peut choisir entre l’usufruit de la totalité des biens existants ou la pleine propriété du quart des biens. 

Cependant, en cas de remariage et d’enfants issus d’union précédente, le conjoint survivant n’aura pas la faculté d’opter pour l’usufruit de la totalité des biens. Il ne pourra recueillir qu’un quart des biens en pleine propriété. Cette impossibilité s’explique par le fait qu’il pourrait être la source de nombreux contentieux. En effet, les enfants peuvent ne pas s’entendre avec ce beau-parent, qui peut être moins âgé qu’eux. 

Ces droits restreints du conjoint survivant se retrouve également s’il existe des enfants d’union précédente et des enfants communs aux époux. 

Il faut néanmoins préciser que le conjoint survivant bénéficiera d’un droit viager sur la résidence principale lui permettant d’y résider jusqu’à son décès. 

Droits des enfants communs ou d’union précédente :

Chaque enfant reconnu de l’époux décédé héritera de la part du patrimoine qui lui revient de droit, c’est-à-dire de sa réserve héréditaire. 
Elle varie selon le nombre d’enfants. Elle est de 50% du patrimoine s’il y a un enfant. Elle est de 66% s’il y a deux enfants. Enfin, elle est de 75% s’il y a trois enfants et plus. 

Incidence du remariage du conjoint survivant : 

Le fait que le conjoint survivant décide de se remarier ne va pas remettre en cause ses droits héréditaires qu’il a obtenus dans le cadre de la succession de son premier époux. Ainsi, il conservera ce qu’il a reçu en pleine propriété et en usufruit. 

Nos articles à destination des familles recomposées :

Pour aller plus loin dans la succession :

Questions les plus consultées :

Testament olographe ou testament authentique : quelles différences ?
Peut-on contester un testament olographe ?
Comment annuler un testament olographe ?
Qu’est-ce qu’un testament olographe ?
Comment modifier mon testament olographe déjà écrit ?
Qu’est-ce que le Testament Express de Testamento ?
Pourquoi utiliser Testamento ?


Les offres de Testamento

Testamento, leader de l’anticipation successorale depuis 2013, vous propose un ensemble de services pour sécuriser votre succession.

Dans notre espace sécurisé et 100% confidentiel, vous pourrez découvrir qui sont vos héritiers en l’absence de testament, inventorier vos biens essentiels, sécuriser et partager vos dernières volontés et rédiger votre testament olographe, qui pourra être inscrit par votre notaire ou un notaire partenaire.

Au travers de nos partenariats avec des acteurs majeurs de la banque et de l’assurance, nos services sont déjà accessibles à plus de 2.5 millions de personnes.

Prêt à démarrer ?

Vous souhaitez recevoir gratuitement notre newsletter mensuelle ?