Testament olographe ou authentique

 

Quelles différences entre un testament olographe ou authentique ?

Le testament est un acte juridique devant être rédigé par écrit et de la main du testateur ou du notaire. Un choix s’offre à chacun, puisqu’il existe quatre formes de testaments, dont les deux principaux sont :

Testament olographe : définition

Le testament olographe : C’est un document écrit, précisément daté et signé de la main du testateur. Un fichier photocopié ou imprimé n’est, par conséquent, pas reconnu par la loi. C’est ce qu’à rappelé la Cour de cassation le 29 mai 2013. Pour elle, un tel écrit ne peut pas avoir valeur de testament. Généralement secret et gratuit, il est néanmoins préférable de le faire enregistrer dans le Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés et de le faire conserver par un notaire.

Testament authentique : définition

Le testament authentique : C’est un acte notarié. Il doit être écrit par le notaire lui-même et dicté par le testateur soit devant deux notaires soit auprès d’un notaire et deux témoins majeurs comprenant la langue française. De plus, les témoins ne peuvent pas être les légataires, ni leurs parents ni les clercs des notaires. Une fois rédigé, le testament authentique est relu par le notaire, signé par le testateur et les deux témoins. Le notaire procède à la conservation du document et en fait mention au fichier central des dispositions des dernières volontés.

Attention, le testament authentique est une bonne alternative au testament olographe lorsque :

  • le testateur ne sait pas écrire, ou s’il n’est plus en état physique de le faire (cas des personnes âgées, malades ou handicapées)
  • le testateur veut priver son conjoint de son droit viager sur le logement au moment de son propre décès ou lorsqu’il veut reconnaître un enfant naturel dont l’existence est cachée.