FAQ

Inventaire : aspect juridique et fiscalité  

L’établissement d’un acte d’inventaire consiste à répertorier tous les biens du défunt : mobilier meublant de sa résidence principale et le cas échéant secondaire, tableaux, objets d’art, effets personnels, biens numériques. L’inventaire successoral contient à la fois le recensement de ces biens mobiliers, immobiliers et numériques avec leur estimation. La rédaction d’un acte d’inventaire a donc des impacts tant au niveau juridique que sur la fiscalité.

Impacts juridiques et fiscaux

Quels sont donc les impacts sur le plan juridique et sur la fiscalité ?

Fiscalité

Il est en en effet exigé par la loi pour éviter aux héritiers de voir appliquer d’office le « forfait mobilier » de 5 % portant sur l’ensemble de l’actif successoral. Exemple : si le défunt avait un pavillon d’une valeur de 200.000€, l’administration fiscale retiendrait l’existence de 10.000€ de mobilier alors qu’en réalité sa valeur est souvent largement inférieure.
L’inventaire permet ainsi de réduire les droits de succession en réduisant la valeur de ce mobilier dans la déclaration de succession. Les valeurs retenues dans cet acte sont en effet des valeurs fiscales et non des valeurs marchandes.

Juridique

L’inventaire évite d’abord un contentieux toujours possible entre héritiers lorsqu’un partage des biens et objets mobiliers est difficile entre eux, puisqu’il a vocation à en dresser la liste et potentiellement la valeur.

Questions similaires :

Qu’est-ce que l’inventaire des biens de Testamento ?
L’inventaire est-il un testament ?
J’ai déjà fait un testament express chez Testamento , puis-je y joindre un inventaire ?
Que faire avec mon inventaire ?
Un inventaire est-il un document officiel ?
Que devient mon inventaire à mon décès ?
Qui a accès à mon inventaire ?


Les offres de Testamento

Testamento, leader de l’anticipation successorale depuis 2013, vous propose un ensemble de services pour sécuriser votre succession.

Dans notre espace sécurisé et 100% confidentiel, vous pourrez découvrir qui sont vos héritiers en l’absence de testament, inventorier vos biens essentiels, sécuriser et partager vos dernières volontés et rédiger votre testament olographe, qui pourra être inscrit par votre notaire ou un notaire partenaire.

Au travers de nos partenariats avec des acteurs majeurs de la banque et de l’assurance, nos services sont déjà accessibles à plus de 2.5 millions de personnes.

Prêt à démarrer ?

Vous souhaitez recevoir gratuitement notre newsletter mensuelle ?