Testament pour célibataire

Testament pour célibataire

Célibataire ou concubin ?

Le concubinage se définit comme la situation des couples non mariés ou non liés par une union civile. On parle d'union libre. Contrairement aux célibataires ils bénéficient d'un statut légal prévu à l'article 515-8 du code civil. Trois éléments doivent être réunis pour qu'il y ait concubinage : une vie commune, une stabilité et continuité de la relation et l'existence d'un couple.

Bien que cette union puisse produire certains effets notamment sur le plan social et fiscal les concubins ne bénéficient pas, pour autant, de dr'oits particuliers définis par la loi. Aucun lien de droits n'unit les deux. Ils sont considérés comme deux célibataires.

Testament célibataire : désigner un ou plusieurs légataires universels

Le testament pour célibataire permet de désigner un ou plusieurs légataires universels et protéger ainsi ceux que l'on aime.

Selon la présence d'héritiers réservataires, il est possible de léguer tout ou partie de son patrimoine.

Testament célibataire : attention à la fiscalité !

La fiscalité d'une succession dépend du niveau d'éloignement avec le légataire. Par exemple, la fiscalité entre frère et soeur est moins lourde qu'entre cousins. Pour en savoir plus sur la fiscalité en matière de succession.

Célibataire avec enfant : désigner un tuteur d'enfant mineur par testament

Testamento permet aussi aux célibataires parents d'enfant(s) mineur(s) de désigner un tuteur de leur choix pour assurer leur éducation au cas ils viendraient à décéder prématurément.