• Post category:presse

Les Français et la succession

illustration enquête succession 2019

À l’occasion de ses 6 ans, Testamento a présenté le mardi 3 décembre 2019, auprès de ses clients, les premiers résultats de son étude sur les Français et la succession (étude menée en octobre 2019 sur 1 173 personnes). Cette étude a été l’occasion d’explorer des questions et des enjeux que beaucoup semblent souvent ignorer ou remettre à un autre jour. Dommage ! Car préparer sa succession c’est à la fois se protéger soi-même et protéger les siens. C’est aussi connaitre et rester maître de son patrimoine, pour soi-même et ses ayants-droits.

Intéressons-nous à quelques grands éléments particulièrement frappant et révélateurs de la situation :

Une impréparation générale…

Près de 8 Français sur 10 (78 %) n’ont rédigé aucun testament. Pire, parmi ceux à avoir franchi le pas, ils ne sont qu’environ la moitié (51 %) à être passés devant un notaire. Sujet tabou, ou peur d’aborder le sujet de sa propre disparition ? Sans doute. Mais c’est aussi probablement la conséquence d’une méconnaissance générale à propos de la succession. Ainsi, 3 Français sur 4 estiment ne pas connaitre ou mal connaitre la réglementation liée à la succession.

…mais des raisons d’espérer et d’accompagner!

Espérer d’abord, parce qu’ils sont 60 % à prévoir d’agir dans l’année. Accompagner ensuite, parce que tous les Français sont directement concernés par cette question. Ils sont en effet près de 9 Français sur 10 à détenir un capital financier et 61,6 % un patrimoine immobilier.

Que des bonnes raisons pour se pencher enfin sur la question de sa succession !

Le Parisien évoque l’étude Testamento sur les Français et la succession

logo Le Parisien

Virgile Delporte, président et fondateur de Testamento, a répondu aux questions de Sébastien Lernould, du Parisien, dans l’article « Sondage : moins d’un Français sur quatre a préparé un testament«  publié le 3 décembre 2019.

« Bon vivant rime avec prévoyant », disait un grand-père dans une publicité des années 1990. Un sage conseil que pourtant peu de Français applique. C’est ce que nous apprend une étude menée du 11 au 15 octobre auprès de 1173 personnes par Testamento, une plate-forme qui propose des services de testaments en ligne (sondage réalisé avec la plate-forme Toluna QuickSurveys et selon la méthode des quotas). Seulement 22 % des sondés ont déjà exprimé leurs dernières volontés par écrit. « Ce résultat n’est pas très étonnant, la mort reste un tabou culturel important », constate Virgile Delporte, fondateur du site.

Un manque d’anticipation plus flagrant chez les personnes seules : seulement 17 % des veufs ou célibataires ont pris la peine de rédiger un testament. A l’inverse, les pacsés (37 %) et les familles nombreuses (28 %) sont plus avisés. Et plus le patrimoine est complexe (investissement immobilier, assurance vie, PEA…), plus le recours au testament est employé.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les résultats de cette étude : ici