Testamento veut enterrer la complexité au moment de l’héritage

Interview avec Virgile Delporte sur Frenchweb

 

Face à la difficulté que peut représenter l'organisation d'une succession, la start-up Testamento veut faciliter la rédaction des testaments. Elle développe une plateforme pour rédiger les documents entièrement en ligne. L'internaute remplit un questionnaire, renseigne ses informations personnelles et ses choix. La plateforme génère ensuite un document PDF qui peut ensuite être enregistré auprès d'un notaire selon la formule choisie.

La société propose également un espace personnel sécurisé où l'utilisateur peut invotorier l'intégralité. Avec cette offre, Testamento cible un marché potentiel de plusieurs dizaines de millions de personnes. «Le cas classique que nous ciblons depuis le début, ce sont les couples pacsés. Ces derniers ne sont pas héritiers l'un de l'autre tant qu'il n'y a pas de testaments», explique Virgile Delporte, le fondateur. Ainsi, plus de 168 000 Pacs ont été enregistrés par l'Insee en 2013. Mais le marché est bien plus large.

Après une première levée de fonds de plus de 340 000 euros l'an passé, la start-up parisienne veut accélérer. Pour mieux se faire connaître du grand public, elle compte nouer des partenariats avec des entreprises afin de commercialiser ses offres en B2B2C. La société a ainsi signé un accord avec le groupe d'organisation d'obsèques Roc-Eclerc.